The balance of the season 2022 d’escalade

The international weekend season at a discounted price with the first Coupe du monde de combiné, the format des JO de Paris 2024 and the 4e place de Paul Jenft. Return to the performance of the team of France cette saison: des médailles et des promesses.

Une seule victoire en Coupe du monde: le prometteur Mejdi Schalck

A dixième dossard de Coupe du monde and a first victory on the circuit for Mejdi Schalck. Le Chambérien a signé en juillet dernier, en bloc in Salt Lake City, le seul succès bleu de la saison (et la première depuis 2019). Avec une médaille de bronze lors de la Coupe du monde de bloc de Meiringen, the bronze également aux Jeux Mondiaux en hardé et deux finalis aux Championnats d’Europe de Monaco (à rien d’une médaille en bloc), Schalck réalise une saison solide at the age of 18 seulement, sa deuxième sur le circuit seniors, et devra gagner en régularité pour prétendre au podium du général de la Coupe du monde (5e cette année en bloc).

lire aussi

Schalck: “Je ne pensais pas que ça arriverait aussi vite”

4 European Médailles

Silver for Sam Avezou as a whole, bronze for Guillaume Moro in life, for Manon Hily in difficulty and for Oriane Bertone as a whole. Des médailles dans les trois disciplines de l’escalade, mais pas en combiné (celui de Paris 2024) and pas de title. L’équipe de France to sign a bilan européen propre in Monaco, portée par une jeunesse prometteuse et ambieuse (Schalck, Bertone, Avezou); mais pour briller à Paris 2024 ou aux Championnats du monde, en août 2023 (première étape comptant for the qualification aux JO), the faudra encore monter d’un cran.

En vitesse, a successor à trouver

Alors que Bassa Mawem (tout juste de retour de blessure cette saison) et Anouck Jaubert (retraitée depuis les JO de Tokyo) jouaient l’or sur le circuit il ya quelques saisons (chacun vainqueurs à due reprises de la Coupe du monde, entre 2017 et 2019), the tricolor clan de la vitesse peine encore à trouver un successeur sur les podiums (zéro podium en Coupe du monde en 2022). Encore plus face aux armadas chinoise, polonaise et indonésienne that dominate the competitions désormais et affolent les chronos en signant régulièrement des nouveaux records du monde. 5th world nation, France aims in the top 10 worlds of general and individual classes: Capucine Viglione (7e), Aurélia Sarisson (9e) and Guillaume Moro (10e), bronzé également aux Championnats d’Europe. Pour l’stant loin d’être favoris pour un potentiel podium olympique dans deux ans.

lire aussi

B.Mawem, Objectif 2024 à l’approche de la fortyine

Le combiné de Paris 2024: pas de podium cette saison

Que ce soit sur les Championnats d’Europe or la première Coupe du monde de combiné – the format de Paris 2024, alliant bloc et hardé (différent de celui de Tokyo) -, l’équipe de France n’a pas réussi à monter sur the podium. La stratégie des Bleus de se concentrer dans un premier temps sur l’entraînement en bloc a été payante pour la jeunesse tricolore (victoire en Coupe du monde de Schalck, argent et bronze européen d’Avezou et Bertone, également argentée sur la Coupe du monde block of Seoul); mais pour espérer briller aux JO de Paris, the faudra assurément hausser le niveau en hardé. Prometteur donc, à the image of the 4th place de Paul Jenft sur la Coupe du monde de combiné in Morioka, mais à confirmer la saison prochaine.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *