Mbappé, l’éclair here in foudroyé Hakimi

In a drole de match pour him, Kylian Mbappé debloqué l’action et assuré the qualification thanks to a contrôle et a slalom qui a éliminé son pote Achraf Hakimi.

Avec ses accélérations, Kylian Mbappé est passé plusieurs fois sur son côté gauche mais c’est dans l’axe, finalement qu’il a fait le plus de différences, mercredi face au Maroc (2-0), en étant impliqué sur les deux mas des Bleus. Avec ses standards élevés di lui, cela ne suffira peut-être pas à l’attaquant-cinq buts dans cette Coupe du monde comme Lionel Messi-pour être satisfait, lui qui n’a pas marqué dans cette demi-finale et qui a semblé parfois ‘en agacer.

Si le Parisien a gardé le meilleur pour l’Argentine dimanche, on ne lui en voudra pas. Didier Deschamps, avec lequel il a vivement discuté dès la 28e minute près du banc, n’a pas dûêtre parfois très content non plus des boulevards laissés par son joueur sur le côté gauche tricolore. C’est pour cette raison d’ailleurs, que le selectionneur a décidé de faire entrer Marcus Thuram sur ce côté pour repositionner Mbappé dans l’axe à la place d’Olivier Giroud (65e). A fundamental coaching to regain control of the match. En parlant de contrôle, celui du champion du monde sur le second ma tricolore a fait basculer l’action et la rencontre, preuve qu’il ya eu quand même du bon de sa part di lui face aux Marocains.

1. Le contrôle orienté du droitEn rembobinant, tout est beau dans cette remontée de balle jusqu’au but de Randal Kolo Muani, 44 secondes après son entrée (79e): la passe initiale d’Aurélien Tchouaméni, la chevauchée de Youssouf Fofana et donc les derniers gestes de Mbappé. Quand il reçoit le ballon à l’extérieur de la surface un peu sur la gauche dos au but, l’attaquant a le choix de repiquer dans l’axe pour s’ouvrir un angle de frappe du droit, comme il le sait le faire . Alors qu’Achraf Hakimi comes dans son dos, il opte pour une seconde solution, l’extérieur, et son contrôle orienté du droit, suivi d’une accélération élimine son grand pote du PSG. Ensuite, the lance dans la course Thuram qui lui remet le ballon dans la surface.

2. The slalom in a small perimeterPour Mbappé, entouré de Marocains, la solution individuelle s’impose. Elle va se transformer en oeuvre collective. Dans un très petit périmètre, il élimine d’abord une des sensations de ce tournoi, Sofyan Amrabat, puis Achraf Dari, d’un double contact, avant de voir sa frappe déviée par Abde Ezzalzouli and is transformed into a passe decisive pour Kolo Muani. At the beginning of the game déjà, sur le ma de Theo Hernandez, a reprise contrée du Parisien avait été à l’origine de l’ouverture du score.

La malchance de Mbappé dans le dernier geste a fait deux heureux mercredi soir, et notamment le joueur de Francfort qui n’avait encore jamais marqué en bleu et qui a su choisir son moment, en demi-finale de Coupe du monde. « Je suis fier d’avoir pu liberer l’équipes’est ému Kolo Muani. J’étais en train de suivre Kylian et Marcus sur le côté gauche, ils ont eu pas mal de réussite et j’ai senti le bon moment. » L’attaquant parisien est parfois dur à suivre mais ça vaut le coup d’essayer. Car, avec lui, il se passe souvent quelque chose.

read also : Les notes de France – Morocco

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *