Inter and Bayern in the final of the Coupe du monde, c’est déjà écrit

Since 1982 and the Italy-RFA poster, Inter Milan and Bayern Munich are represented every day in the final of the World Cup. For 2022, the evening tradition will respectée quel que soit l’affiche.

After 1982 and Italy-RFA, Inter Milan and Bayern Munich were représentés toujours in the final of the Coupe du monde. Les Interistes Brehme (1990), Ronaldo (2002), Materazzi (2006), et le Bavarois Götze (2014) ont même marqué un but décisif dans la victoire de leur sélection. Mais si, il ya quarante ans, bien avant l’arrêt Bosman, l’affiche entre la Nazionale et la Mannschaft favorisait logiquement la présence des club majeurs de ces deux nation, la suite était plus aléatoire.

In 1998, 2010 and 2018, neither the Allemagne, nor the Italy n’étaient même in finale. In 2022, from the end of the premier tour, on savait qu’il en serait de même. Et pourtant, la tradition serait respectée, même pour une finale aussi inédite dans l’Histoire et inattendue que Croatie-Maroc. Et si une finale France-Croatie, avec un joueur du Stade Rennais dans chaque équipe (S. Mandanda, L. Majer) ouvrait une nouvelle série?

1982

Italy-RFA (3-1) : P. Breitner, W. Dremmler, K.-H. Rummenigge (Bavaria); I. Bordon, G. Bergomi, G. Marini, G. Oriali, A. Altobelli (Inter).

1986

Argentina-RFA (3-2) : K. Augenthaler, N. Eder, D. Hoeness, L. Matthaüs (Bayern) ; K-H Rummenigge (Inter).

1990

Allemagne-Argentina (1-0) : R. Aumann, S. Reuter, J. Kohler, K. Augenthaler, H. Pflügler, O. Thon (Bayern) ; A. Brehme, L. Matthäus, J. Klinsmann (Inter).

1994

Brésil-Italie (0-0, 3-2 aux tabs) : Jorginho (Bayern); N. Berti (Inter).

1998

France-Brésil (3-0) : B. Lizarazu (Bavaria) ; Y. Djorkaeff, Ronaldo (Inter).

2002

Brésil-Allemagne (2-0) : O. Kahn, T. Linke, J. Jeremies, C. Jancker (Bayern); Ronaldo (Inter).

2006

Italy-France (1-1, 5-3 aux tab) : W. Sagnol (Bavaria) ; M. Materazzi (Inter).

2010

Spain-Pays-Bas (1-0, ap) : M. Van Bommel, A. Robben (Bayern); W. Sneijder (Inter).

2014

Allemagne-Argentina (1-0, ap) : M. Neuer, P. Lahm, J. Boateng, B. Schweinsteiger, T. Müller, T. Kroos, M. Götze (Bayern) ; H. Campagnaro, R. Alvarez, R. Palacio (Inter).

2018

France-Croatia (4-2) : C. Tolisso (Bavaria) ; I. Perisic, M. Brozovic (Inter).

2022

Bayern : D. Upamecano, B. Pavard, K. Coman, L. Hernandez (France), N. Mazraoui (Morocco), J. Stanisic (Croatia).

Inter : L. Martinez (Argentina), M. Brozovic (Croatia).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *